Formes théâtrales et musicales


S’il faut choisir une appellation, regroupons ces spectacles sous le terme « théâtre musical » dont la grande richesse réside dans la pluralité de ses formes. En contrepoint aux ouvrages qui constituent « le répertoire », c’est le lieu des explorations, des questionnements, du travail approfondi, des fidélités artistiques…

C’est aussi le domaine dans lequel la pluridisciplinarité inhérente au spectacle vivant prend tout son sens.

THÉÂTRE MUSICAL
\ Promenons-nous dans les bois \
avec Fabrice Boulanger
Anne Catherine Vinay
& Laurène Durantel

Promenons-nous dans les bois


Spectacle musical, mycologique et botanique

Jean-Noël Poggiali se promène dans la musique comme il se promène dans les bois, dit et chante les odeurs et les couleurs de l’Italie, du Jura, les odeurs et couleurs de ses origines, de son enfance...
Accompagné par les souvenirs de sa grand-mère Solange, il marche dans les pas de Gino, de Giovanni, du Nonno, de la Nonna... et se fait passeur de mémoire, de notre mémoire. Et même s’il raconte l’exil, la solitude, l’occupation et la guerre... il puise dans son panier des histoires de fleurs et de champignons car la vie est aussi teintée de légèreté, d’amour, d’espoir et de bonheur.
Sur des textes chantés de Baudelaire, Verlaine, Desnos, Norge, Heine... mis en musique par un large éventail de compositeurs, dont cinq compositions originales de Fabrice Boulanger.

Illustration : Nathalie Roure [site]

diaporamapnb
Interprètes
Jean-Noël Poggiali : chant
Anne-Catherine Vinay : clavecin
Laurène Durantel : contrebasse
Fabrice Boulanger : piano, composition, arrangement

Mise en scène : Chantal Galiana
Création lumière et régie générale : Vincent Millet

Un spectacle co-produit par
Délyriades, la Compagnie Louise Lame et la Ville de Saint-Claude.
Textes de Chantal Galiana et Jean-Noël Poggiali. Sur une idée de Jean-Noël Poggiali.
Créé en résidence le 25 mai 2012 «Saison culturelle» Saint-Claude (39).
Représentation le 4 novembre 2015 à l’Auditorium Marlraux (Lyon) dans le cadre de la saison culturelle de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Visitez le
site du spectacle

Stacks Image 2833

9 vie d’une femme libre


Évocation lyrique

Textes de Jean-Noël Poggiali


Sur des musiques de Purcell, Auric, Strauss, Tchaïkovsky, Poulenc, Duparc, Debussy, Schumann, Offenbach, Wiener…

Artistes : Cécile De Boever (soprano), Florian Caroubi / Fabrice Boulanger (piano).
Lumière : Amélie Verjat. Visuel : Renaud Chaput.

Chaque histoire que l’on nous raconte est une bribe de vie.
Mais, de 1918 à nos jours, comment remettre ensemble et bout à bout la Russie des Tsars, Madagascar, l’engagement dans la Résistance, le Cameroun, les opéras de province et bien plus ?
Au fond, qui était cette grand-mère dont la destinée a réuni tout cela ? Sans doute a-t-elle dû vivre neuf vies, chacune faite de ses joies, de ses souffrances, de ses déchirements mêmes et de ses silences.
Ça ne peut être que ça : neuf vies d’une femme libre.

Spectacle produit par
Délyriades, créé en 2018 : Carré 1705 (Angoulins-sur-mer), Auditorium Malraux (Lyon), L'Embarcadère (Montceau les mines), Théâtre Denis (Hyères).

Stacks Image 2850

Radio Absurdie


Lecture spectacle

De Jean-Pierre Roos, sur des textes de Pierre Desproges, Raymond Devos, Francis Blanche et Pierre Dac.

Avec : Jean-Noël Poggiali et Jean-Pierre Roos.
Cie Volodia Théâtre.

Radio Absurdie met en scène deux animateurs hertziens, L’un et L’autre, totalement « suranimés » qui répondent aux courriers du cœur, prodiguent des recettes de cuisine, donnent des conseils pratiques, écument les faits divers, dialoguent avec leur renvoyé sportif, Gaspard Ticule, accueillent des personnages totalement improbables comme Humide Delatruffe dont le chien se prend pour lui, Hyppolite Fenouil, intarissable sur la gougniafe, Pédoncule Chignon, poétesse hugolienne, Pierre-Ghislain Bredouille, traumatisé par sa penderie, Abélard Chevalet, psychorigide « nazillard », sans oublier Micheline Proute, penseuse à tort et raison.


Créé en 2018 : Hôpital des Charpennes (Villeurbanne), Théâtre 2000 (St-Genis-Laval), Médiathèque (Jonage).

Stacks Image 2810

Aïlack


Quatuor d’hommes a cappella

Chants traditionnels des pays de l’Est


Musiques sacrées et profanes de Sibérie, Russie, Mongolie, Ukraine, Tchèquie, Bulgarie, Croatie, Albanie, etc.

Chanteurs : Fabrice Azarov, Jean-Noël Poggiali, Patrick Nedel, Alain Sobieski.

Aïlack est une invitation au voyage sur la route des grandes traditions vocales des pays de l’Est.
Une découverte passionnante et envoûtante où les quatre chanteurs, dépassant leur formation classique, donnent à entendre une musique qui charrie avec elle son flot d’images, d’odeurs et d’émotions, véritables tableaux qui ouvrent au public les portes d’horizons lointains.
Aïlack se distingue par une pâte sonore nouvelle, remarquable et singulière.

Stacks Image 386

Misérables


Théâtre Musical

Texte Philippe Honoré
d’après Victor Hugo


Musiques : Weill, Fauré, Gounod, Séverac, Offenbach, Hahn, Liszt, Ravel, Beethoven

Comédiens chanteurs : Aurélie Baudet, Isabelle Bonnadier, Élisabeth Colombani Philippe Noncle, Bardassar Ohanian, Jean-Noël Poggiali

Piano : Mélissa Dessaigne | Mise en scène : Jacques Gomez | Costumes : Éric Chambon | Création lumière : Moïse Hill

La Compagnie Golo constituée autour de la jeune chef d’orchestre Karine Locatelli et du metteur en scène Jacques Gomez, est attachée à l'exploration d'un théâtre musical populaire et vivant. Avec
Misérables, les interprètes comédiens chanteurs font revivre dans des transformations ludiques à vue, les personnages de Victor Hugo, tour à tour récitants ou personnages du roman. Misérables est le spectacle inaugural de la Compagnie Golo.

Présentation vidéo, Cie Golo

diaporamamis


Créé le vendredi 13 novembre 2015 à 20h00
Espace Écully - Écully Musical

diaporamamis

La Compagnie Golo constituée autour de la jeune chef d’orchestre Karine Locatelli et du metteur en scène Jacques Gomez, est attachée à l'exploration d'un théâtre musical populaire et vivant. Avec Misérables, les interprètes comédiens chanteurs font revivre dans des transformations ludiques à vue, les personnages de Victor Hugo, tour à tour récitants ou personnages du roman. Misérables est le spectacle inaugural de la Compagnie Golo.

Créé le vendredi 13 novembre 2015 à 20h00
Espace Écully - Écully Musical

Stacks Image 2631


L’Étrange Noël de Janique & Célimène


Comédie

Comédie de Jean-Pierre Roos
Avec : Anny Vogel et Martine Gautier, comédiennes
Mise en scène : Jean-Pierre Roos


Janique est D.R.H. et Célimène, femme de ménage dans l’entreprise d’armement Peace and War. Dans une nuit particulière, celle de Noël où les flocons qui escaladent le ciel les renvoient à l’enfance, leurs solitudes s’affrontent.
Janique et Célimène, deux caractères à l’opposé, deux clowns, Blanc pour l’une, Auguste pour l’autre.
Janique et Célimène sont désopilantes et touchantes parce que souvent drôles malgré elles.

diaporamamis

Pour ce conte de Noël d’un genre particulier, la plume de Jean-Pierre Roos balance entre légèreté et tragédie. Une heure de spectacle pour une heure de vie, c’est l’équation de cette comédie qui déroule en temps réel les situations dont l’intensité permet de tout dire, de tout vivre. Ces deux personnages de femmes, profonds et drôles, parviennent chacun à dépouiller l’autre de son «armure en papier». Elles qui n’ont rien en commun ont tant à partager ! Rien en commun, vraiment ?
Entre rire, fou-rire ou sourire, cette sincère tranche de vie sait joyeusement croquer nos temps modernes : ses hiérarchies sociales, ses rapports de classe, ses vanités, ses désordres amoureux et affectifs... sans jamais s’y attarder.
Martine Gautier et Anny Vogel jouent avec gourmandise et subtilité de leurs larges palettes expressives pour le plus grand bonheur du public.

Janique et Célimène, incroyables et vraies parce qu’à la fois hors normes et tellement nous.

Un spectacle produit par
Délyriades.
Création : du 8 janvier au 13 février 2016, tous les vendredis et samedi à 21h00. Théâtre Les Vedettes, Lyon 1er
Visitez le
site du spectacle

THÉÂTRE MUSICAL
\ Princes & Princesses \
avec Aurélie Baudet & Martine Gautier

Petit Précis de zoologie illustrée par la musique


Une conférence poético-loufoque sur les mélodies d’Offenbach, Chausson, Lecocq, Chabrier, Déodat de Séverac, Ravel, Caplet, Stravinski, Milhaud, Wiener, Rosenthal, Chailley, Kosma, Boulanger.



Tantôt réjouissant, émouvant, farfelu ou cocasse, le répertoire de ce spectacle est né du choix réalisé parmi une multitude d'airs et mélodies sur le thème animalier. Sur la scène, deux chanteurs et un pianiste dépeignent en musique un bestiaire contrasté. L'évocation de ces bêtes sauvages ou domestiques fait poindre le spectre d'une espèce bien particulière : homo sapiens sapiens.
Car pour mieux railler les travers des humains, La Fontaine ne s'amusait-il pas de ceux des animaux ?

Musiciens comédiens
Aurélie Baudet : Pélagie Cartland (chant)
Jean-Noël Poggiali : Professeur Sigismond van Gkrrg (chant)
Fabrice Boulanger : Igor Camelovitch Pardaloff (piano, chant)

Spectacle co-écrit et mis en scène par Aurélie Baudet & Jean-Noël Poggiali. Conception générale : Fabrice Boulanger, Aurélie Baudet, Jean-Noël Poggiali.
Un spectacle de
Délyriades, programmé par la Cie CALA au Palais de la Mutualité, Lyon, décembre 2013
Création en résidence pour
ARDEV à la Grange de Pailly (Yonne), août 2011.

Visitez le
site du spectacle
Voir le flyer [
jpeg] [pdf]

Stacks Image 399

Divas !


Vous avez dit lyrique ?

Un voyage musical au cœur d'une préoccupation universelle :
« suis-je encore celle que j'ai été ? ».



Pour assurer au pied levé un grand concert à Bastille, trois divas célèbres reviennent sur le devant de la scène. Sauront-elles retrouver leur splendeur d'antan grâce à l'aide de leur pianiste favori et sous l'œil d'un producteur carriériste ?

Avec
Françoise Galais : mezzo-soprano
Dorothée Hauser : soprano
Marianne Miagat : soprano
Fabrice Boulanger : piano - voix
Jean-Noël Poggiali : ténor

Divas ! a été écrit par Jean-Noël Poggiali sur une idée de Françoise Galais.
La mise en scène est signée à quatre mains par Françoise Galais et Jean-Noël Poggiali.

La presse en parle :
« Divas balance entre réalité et fiction, témoignant avec humour et émotion de la détresse et de la solitude des anciennes vedettes de la scène. Plébiscité par un public enthousiaste, fervent et reconnaissant, ce très beau spectacle doit être considéré comme l'une des plus belles pages du livre d'ARDEV tournées à la Grange de Pailly ».
L'Yonne républicaine (P.M.) | 8 oct. 2013

« En point d'orgue, Divas, création originale de Jean-Noël Poggiali sur une idée de Françoise Galais (…). Un spectacle émouvant (…) et un accueil très chaleureux dans une salle comble où le public a rendu un vibrant hommage ».
L'Indépendant de l'Yonne (JME) | 8 oct. 2013

Divas ! a été créé à la Grange de Pailly au Festival Pailly sur Scène organisé en octobre 2013 par ARDEV.

Visitez le
site du spectacle

SPECTACLE DANSÉ
\ Le concert d’Orphée… \
avec Françoise Masset
Chorégraphie, Anne Martin

Le concert d'Orphée ou la voix lointaine d'Eurydice


Spectacle dansé parlé et chanté

Le déroulement du spectacle s’apparente à la mise en musique d’un drame antique où trois formes musicales cimentées par le théâtre et la danse racontent une histoire. Elles tracent une perspective historique sollicitant votre préférence dans la tradition de la tragédie grecque.


Créé le dimanche 26 Août 2007, au festival Berlioz, dans la cour du Château Louis XI, La Côte-Saint-André
Ensemble Carpe Diem
[site internet]
Jean-Pierre Arnaud : direction et conception
Anne Martin, mise en scène et chorégraphie

diaporamaconcorph

Avec
Françoise Masset : soprano
Danseurs-chanteurs : Shanika Filiol de Raimond, Hélène Bianco, Anne-Emmanuelle Davy, Théophile Alexandre, Jean-Noël Poggiali, Sébastien Montagne Argand, Simon Bailly, Gaëtan Jamard

Ouverture : Gluck, Orphée, opéra, Acte II, scène 1, scène 2, Scène des Champs Elysées, 1774
Drame : Girard, La voix lointaine d’Eurydice, opéra sans voix, 1999
Final : Berlioz, La Mort d’Orphée, cantate, 1828
Textes de Vincent Poirier et de Victor Segalen

Stacks Image 324

Grand peur et misère du IIIe Reich


Théâtre
Bertold Brecht

Écrite juste avant la seconde guerre mondiale, cette pièce dresse un portrait de la société allemande depuis l’avènement d’Hitler jusqu’aux prémices de la guerre sans toutefois suivre une chronologie rigoureuse. Brecht s’est directement inspiré de récits de témoins oculaires et d’extraits de journaux pour composer ce texte qui montre l’enracinement profond du régime nazi dans la société allemande. Face à la terreur qui s’étend à toutes les couches sociales de la population, Brecht déplore la capitulation d’une partie l’intelligentsia.
On utilise souvent les peurs grandes et petites des gens, afin de les conduire à une totale soumission dans une illusion de liberté faite de règles collectives. Brecht nous rappelle à travers sa pièce qu’il faut savoir dire « non » — quoi qu’il en coûte — à la manipulation, à la délation et à la haine de l’autre.

Alexia Subert, qui signe la mise en scène, approfondit ici son travail d’interaction entre la musique et le théâtre. La voix est utilisée comme univers sonore, et un ensemble de cinq chanteurs présent sur scène accompagne la pièce du début à la fin, faisant partie intégrante de celle-ci.

Comédiens
Angeline Bouille, Maïa Le Fourn, Pierre-Yves Bernard, Raphaël Fernandez
Chanteurs
Mariette Morel, Lætitia Cattier, Isabelle Deproit, Jean-Noël Poggiali, Alexandre Chaffanjon, Thibaut Casters

Mise en scène : Alexia Subert,
Arrangements musicaux et compositions : François Bernard
Décors : Carl Simonetti

28 et 29 avril 2008, création en résidence à la maison de la Culture de Firminy, dans le cadre de la saison culturelle.

Comédiens
Angeline Bouille, Maïa Le Fourn, Pierre-Yves Bernard, Raphaël Fernandez
Chanteurs
Mariette Morel, Lætitia Cattier, Isabelle Deproit, Jean-Noël Poggiali, Alexandre Chaffanjon, Thibaut Casters

Mise en scène : Alexia Subert,
Arrangements musicaux et compositions : François Bernard
Décors : Carl Simonetti

28 et 29 avril 2008, création en résidence à la maison de la Culture de Firminy, dans le cadre de la saison culturelle.

Extraits vidéos du spectacle, ±18 minutes.


Stacks Image 450
Il Festino

Théâtre musical
Adriano Banchieri


Avec une économie de moyens revendiquée, couplée à une ouverture sur l'imaginaire, les cinq chanteurs incarnent scéniquement les madrigaux dramatiques du «festino del giovedì grasso avanti cena» d'Adriano Banchieri (1608).
Compositeur, dramaturge, organiste, théoricien, l’italien Adriano Banchieri (1567-1634) fut un moine aux talents multiples, atypique, novateur, et plein de fantaisie.
L’originalité du «
Festino» réside dans l’alternance de madrigaux à cinq voix, très élaborés, dans le style de Lassus ou de Monteverdi, et de pièces burlesques (Contrepoint des animaux, Fanfaronnade de sots, Histoire de la tante Bernardina…) inspirées de la Commedia dell’arte et extrêmement amusantes.

diaporamafestino

Chanteurs : Stéphanie Palazzo, Olivia Peccoud, Marta Arranz, Jean-Noël Poggiali, Sylvain Pias
Mise en scène :
Caterina Panti-Liberovici & Silvia Gatti
Direction musicale et clavecin : Jean-Marie Curti ; viole : Margaux Blanchard
Création à Bonneville (74), Salle de l'Agora les mercredi 10 et jeudi 11 octobre 2007.
Opéra-studio de Genève
[site internet]

Stacks Image 350

Du côté de chez eux


Comédie-chansons
Murielle Magellan



[Site internet du spectacle]



Martine Gautier : Camille / Frédéric
Georges-Henry Peyrin : L'ange pianiste
Jean-Noël Poggiali : Mise en scène
Nicolas Gautier : Création lumière.
Co-production Studio Vocal lyonnais (Lyon) et Comédie de la Mandoune (Montauban).

Stacks Image 371

Kabuki, Nô, Kyōgen




Stage « Arts gestuels japonais », 3R
5 semaines en France et au Japon
Formateurs :
Shiro Daïmon - Kabuki, coordination du stage, bases du Nō
Tôjiro Yamamoto IV
e - Kyôgen
Tetsunojô Kanzé IX
e - Nō

[Voir la vidéo dans la rubrique Media]